Islam, islamisme, islamophobie — La zone grise sectaire

D’où proviennent les tensions et l’incompréhension entre l’Occident et l’islam? — Quels sont les traits distinctifs d’une secte?

Puisque ce sont des enjeux déterminants en ce début du 21e siècle, Mathieu Bélisle vient discuter du nouveau numéro de la revue L’Inconvénient (61) titré: «Islam, islamisme, islamophobie». Qu’on parle des événements tragiques du 11 septembre 2001, des attentats de Charlie Hebdo, ou bien de la controverse entourant la défunte «Charte des valeurs», les réalités historiques et les mauvaises conceptions du public concernant cette religion viennent alimenter un (faux?) débat de société particulièrement controversé.

 

Paru dans le magazine américain Texas Monthly, l’essai intitulé «Sinners in the Hands»—écrit par Sonia Smith—est une véritable perle du journalisme narratif puisqu’il présente un cas fascinant tout en posant, de manière très nuancée, des questions bien complexes: qu’est-ce qui distingue une religion d’une secte et à quel moment est-il justifiable de tirer la sonnette d’alarme? Nous nous devions donc de recevoir le fondateur et directeur général de l’organisme Info-Secte, Mike Kropveld, pour aborder les multiples enjeux qui sont au centre de cette zone grise sectaire.