L’alcool et la société — Des procédés d’écriture

Quelle est la portée culturelle et économique de l’alcool? — Le travail de l’écrivain est-il toujours aussi enthousiasmant que les clichés le laissent entendre?

Qu’on pense aux liens que l’alcool entretient avec les rites de toutes sortes ou à son statut de «drogue légale» et encadrée par l’État, les portées culturelles et économiques du divin poison sont importantes. En première partie de cet entretien À l’essai, l’équipe reçoit le rédacteur en chef de Liberté, Pierre Lefebvre, pour discuter des multiples aspects qui sont abordés dans le plus récent numéro de la revue: «Culture et économie de l’alcool».

 

L’auteur américain John McPhee signe un texte fascinant—paru dans le New Yorker en avril 2013—dans lequel il dévoile, après plus de 60 ans de carrière, ses propres procédés et ses grandes incertitudes en ce qui concerne le travail de l’écriture. Intitulé «Draft No. 4», ce petit récit—qui mêle confessions et leçons de rédaction—a beaucoup plu à l’écrivaine Élise Turcotte, qui nous offre elle aussi un «portrait vivant de moments précis dans le travail de l’écriture» dans son livre Autobiographie de l’esprit, paru en 2013 aux éditions La Mèche.